L'entretien professionnel d'état des lieux

L'entretien professionnel d'état des lieux : adaptation à la situation d'urgence COVID

Depuis la loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, l’employeur doit obligatoirement faire bénéficier ses salariés d’un entretien professionnel périodique en vue notamment d’examiner leurs perspectives d’évolution. Un état des lieux récapitulatif est organisé au bout de 6 ans.

Ainsi, les salariés qui étaient en poste à cette date et qui font toujours partie de l’effectif de l’entreprise aujourd’hui devaient bénéficier de leur entretien état des lieux récapitulatif du parcours professionnel avant le 7 mars 2020.

Pour tenir compte de l’état d’urgence sanitaire, une ordonnance du 1er avril 2020 a assoupli certaines règles pour 2020 :

- l’entretien professionnel faisant un état des lieux récapitulatif du parcours professionnel du salarié intervenant au cours de l’année 2020 peut avoir lieu jusqu’au 31 décembre 2020.

- les dispositions qui prévoient un abondement correctif au compte personnel de formation du salarié, si celui-ci n’a pas bénéficié des obligations prévues, sont suspendues en 2020. Elles s’appliqueront à nouveau à partir du 1er janvier 2021.

- le versement de l'abondement au titre de 2020 devra être effectué dans le cadre des contributions au titre de la formation professionnelle, soit avant le 1er mars 2021.

Questions/ Réponses du Ministère du travail

Le Ministère du Travail profite de ces modifications pour mettre à jour son QUESTIONS/ REPONSES, sur l’entretien professionnel.  

A la question N°8, le questions-réponses précise que rien ne s’oppose à ce que l’entretien professionnel soit réalisé sous forme de visioconférence à condition qu’il respecte bien les conditions prévues par le Code du travail, et en particulier qu’il donne lieu à la rédaction d’un document dont une copie est remise au salarié.

Questions/ Rèponses : entretien professionnel ici

Ajouter un commentaire