L’application mobile pour le CPF

Le ministère du travail a présenté, le jeudi 21 novembre 2019, l’application mobile, dont il avait annoncé la création lors de l’adoption de la loi du 5 septembre 2018, permettant à chaque titulaire d’un compte personnel de formation de choisir et d’acheter directement une formation, sans passer par un intermédiaire.

Une application mobile

L’application mobile « Mon compte formation », a pour but de permettre à chaque personne bénéficiant d’un compte personnel de formation (CPF) d’être décideur de son parcours professionnel. 

Depuis le 21 novembre 2019, cette application est téléchargeable sur son Smartphone depuis l’App Store (IOS) et Google Play (Android).

Le site INTERNET

Parallèlement, le site internet du CPF, accessible depuis https://www.moncompteformation.gouv.fr, a été entièrement refondu. Une campagne de communication a été lancée par la ministre du travail, Muriel Pénicaud, notamment à travers la réalisation de nombreux guides et vidéos diffusés sur le site https://travail-emploi.gouv.fr et dans la presse.

Un numéro de téléphone a été mis en place pour répondre aux questions des utilisateurs rencontrant des difficultés avec l’application mobile et le site internet : 09 70 82 35 51 (du lundi au vendredi de 9h à 18h).

Les modalités d'accès

Les modalités d’accès au CPF n’ont pas été modifiées. Il faut toujours s’identifier avec son numéro de sécurité sociale et un mot de passe, celui-ci restant valable pour ceux disposant déjà d’un espace personnel avant le 21 novembre 2019. Après avoir accepté les conditions générales d’utilisation du CPF chaque personne voit s’afficher son solde des droits acquis au titre du CPF.

Pour mémoire :

Le compte CPF est alimenté chaque année au mois d’avril

500 € PAR AN : pour un salarié à temps plein ou à mi-temps, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d’un plafond de 5 000 €. Pour un salarié à temps partiel inférieur au mi-temps, l’alimentation du compte est calculée proportionnellement au temps de travail effectué.
Pour un travailleur indépendant, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 500 € par année de travail, dans la limite d’un plafond de 5 000 €.

800 € PAR AN : pour un salarié à temps plein peu qualifié, c’est-à-dire dont le niveau de qualification est inférieur au CAP, au BEP ou à un titre professionnel/une certification de niveau 3, dans la limite d’un plafond de 8 000 €. Pour un salarié bénéficiant de l’obligation d’emploi, c’est-à-dire reconnu handicapé par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées), ou victime d’accident du travail ou d’une maladie professionnelle ayant entraîné une incapacité permanente au moins égale à 10 %, ou titulaires d’une rente attribuée au titre du régime général de sécurité sociale ou de tout autre régime de protection sociale obligatoire, dans la limite d’un plafond de 8 000 €.

Trouver la formation souhaitée

Un moteur de recherche permet au titulaire du CPF de trouver la formation souhaitée parmi les milliers qui lui sont proposés (environ 40000 dispensées par près de 4000 organismes). La recherche peut être affinée par lieu, prix ou encore durée de l’action. Une liste des métiers qui recrutent et des formations correspondantes est également présentée.

Lorsqu’il a trouvé sa formation, et avant de la valider, le bénéficiaire est informé de la somme à payer après la mobilisation de son crédit au titre du CPF. Si ce dernier est insuffisant pour couvrir l’intégralité du coût de la formation, le titulaire du compte peut soit financer lui-même ce reste à charge, soit solliciter un organisme financeur (employeur, Pôle emploi, opérateurs de compétences, collectivités territoriales, etc.). Une fois la formation validée par le titulaire du compte, l’organisme de formation dispose d’un délai de 48 heures pour répondre à sa demande.

Evolution de l'application

L’application devrait connaître plusieurs évolutions dans les prochains mois. Une V2 est d’ailleurs annoncée pour avril 2020. Outre l’enrichissement du nombre de formations et d’organismes dispensateurs, cette nouvelle version devrait également permettre aux travailleurs indépendants et professionnels libéraux d’accéder à leur compte.

Ajouter un commentaire