Billets de forzinetti-nadine

    • CONSULTANT FORMATEUR RH
  • Pourquoi introduire le jeu dans les apprentissages RH ?

    Pourquoi avons-nous choisi d’introduire le jeu dans les apprentissages RH ?

    Nous avions déjà introduit le jeu dans une formation « Présider le CSE » sous la forme d’un « Jeu de Loi » (l’oie) à la demande d’un client pour des formations INTRA ; très appréciée des apprenants, nous avons décidé de renouveler l’opération sur un autre champ. Nous proposons maintenant « Questions pour un RRH ».

    Quels sont les avantages du jeu dans un apprentissage ?

    • Les apprenants sont dans un état d’esprit détendu et positif, et ils apprennent d’une manière plus efficace.
    • Les jeux réduisent l’anxiété souvent associée à l’apprentissage. Les erreurs sont considérées comme des phases du jeu et non comme des « fautes » sanctionnées, et n’empêchent pas de continuer.
    • Un apprentissage efficace nécessite une participation active, et qui ait du sens. Lorsque l’on joue, on participe plus volontiers et on met en pratique plus facilement les notions étudiées.
    • Le nombre de réponses faites par un apprenant au cours d’un jeu est en général bien supérieur à celui obtenu dans un autre mode d’instruction.
    • On a tendance à oublier rapidement ce qui a été appris. Le jeu est un moyen de mettre en application ce qui a été appris à travers une pratique active. C’est également un excellent moyen de réviser.
    • Le feed-back immédiat est un facteur très important pour un apprentissage efficace.
      Dans le cours du jeu, les joueurs vérifient leur bonne compréhension de ce qu’ils ont appris, soit venant des autres joueurs, ou bien en travaillant avec le formateur les réponses qu’il propose.
    • Le jeu développe naturellement des interactions entre ceux qui apprennent. Il favorise ainsi une meilleure cohésion d’un groupe. De plus, l’apprenant est parfois moins gêné ou anxieux de poser une question à un collègue plutôt qu’au formateur. Souvent, un apprenant pourra donner des explications à un autre dans un langage plus accessible. Ce point est particulièrement utile dans les apprentissages très techniques.
    • Pendant le jeu, on reçoit des informations selon plusieurs modes sensoriels, ce qui rend l’apprentissage plus efficace. De plus, on participe au jeu non seulement intellectuellement, mais également émotionnellement. Cette forme d’apprentissage globale, avec une implication émotionnelle positive, est très efficace.

    Pourquoi est ce que ça ne se fait pas plus ?

    Principalement pour les formateurs parce que l’on pense devoir maîtriser la théorie des jeux et avoir une grande imagination pour inventer et proposer des jeux.

    D’autre part, il y a aussi la peur de ne pas être pris au sérieux en utilisant le jeu, la peur de perdre le contrôle du Groupe et aussi parce que « ça se fait peu et on n’a pas vérifié que ça marche »

    Quelles objections peut-on craindre ?

    • Lors de la transmission et de l’acquisition de savoirs, la plupart des personnes préfèrent le « mode conférence », avec lequel elles se sentent plus à l’aise. Le cours magistral (ou la conférence) est ainsi la forme d’enseignement la plus largement répandue, et présente de nombreux avantages : on peut transmettre un contenu important en peu de temps à un grand nombre de personnes ; cela peut être efficace (l’information est transmise) ; cela correspond à ce qu’attend le formateur (tranquillité, pas ou peu de remise en cause du contenu) et également à ce qu’attendent les participants (tranquillité, passivité), parfois avant le contenu lui-même.
    • L’emploi de jeux pourra ainsi, au premier abord, apparaître comme déstabilisant aussi bien pour le formateur que pour les formés.
    • Il ne faut pas non plus négliger la réticence des participants à « jouer ». Certains ne trouveront pas cela sérieux, d’autres auront peur d’être ridicules s’ils perdent, d’autres encore seront jaloux des gagnants, etc. Il s’agit ici de proposer des jeux où gagner ou perdre n’a que peu d’importance, l’essentiel étant de participer à une activité en partie ludique, mais qui a un but précis.
    • Il pourra également y avoir une réticence face au « programme » à couvrir, ou au temps disponible. Le jeu pourra être considéré comme une perte de temps, une occupation futile « à la mode », une activité inutile.
    • Parfois, la difficulté essentielle vient du mot « jeu » lui-même. Le jeu étant par définition une activité ludique, et apprendre ou travailler considéré comme une activité sérieuse, on peut refuser de joindre les deux. Si le mot gêne, on peut changer le mot. Appelons cela une « activité pédagogique alternative » ou une «application interactive des concepts » ou toute autre expression acceptable par le plus grand nombre.


     

    Qu’est ce que le jeu « Questions pour un RRH » ?

    Les services RH, Administration du personnel et Paie sont largement sollicités pour répondre aux questions du quotidien par les salariés et par les managers : sur le contenu de la feuille de paie, les congés, les absences, la discipline, les retards, l’indemnisation de la maladie…

    Nous avons rassemblé une centaine de ces questions, auxquelles nous proposons à nos apprenants de répondre ensemble lors d’une journée de formation. Les éléments ainsi préparés permettront de répondre plus rapidement aux questions qui pourront être posées au quotidien.

    En intra ? en inter ?

    Nous avons une formation en Inter le 04 mai prochain, les échanges entre participants d’entreprises différentes seront un plus pour la diversité des solutions proposées.

    Le 10 juin 2021 se sera en intra, avec une équipe RH de 10 personnes relevant de sites différents ; les échanges permettent de travailler ensemble mais différemment du quotidien et également d’harmoniser des réponses que l’éloignement géographique ne permet pas toujours.

    Mieux connaître « Questions pour un RRH »

    Pour mieux connaitre notre nouvelle formation vous pouvez consulter la fiche pédagogique ici ou nous contacter par mail jpc-n.forzinetti@orange.fr ou 06.2103.30.08.

  • Continuité pédagogique des organismes de formation

    Pendant toute la période de renforcement des restrictions sanitaires, les organismes de formation et les centres de formation d’apprentis (CFA) peuvent poursuivre leurs missions et assurer la continuité pédagogique, a précisé le Ministère du Travail dans un communiqué du 2 avril. 

    JPC CONSULTANT formation reste à votre écoute pour toute formation en présentiel ou en distanciel : https://www.jpcformation.fr/pages/formations/

    Lire le communiqué de presse : Cp mtei service public de lemploi organismes de formation et cfacp-mtei-service-public-de-lemploi-organismes-de-formation-et-cfa.pdf (509.99 Ko)

  • Basculement vers Qualiopi et fin du DataDock


    Comme de nombreux organismes de formation, JPC CONSULTANT se prépare pour répondre aux exigences de QUALIOPI

    Initialement prévue pour le 1er janvier 2021, la date de basculement vers Qualiopi a été reportée au 1er janvier 2022. Après cette date, il faudra être certifié Qualiopi pour prétendre aux financements publics et paritaires. Le report de la date s’explique par les difficultés de mise en œuvre des audits pendant cette période de crise sanitaire.

    D’autre part, l’ordonnance modifie l’échéance prévue pour l’enregistrement au Répertoire spécifique des certifications et habilitations qui initialement devaient être renouvelées avant le 31 décembre 2020. Les services de France compétences auront ainsi jusqu’au 1er janvier 2022 pour instruire les demandes de renouvellement.

    Les prestataires de formation ont un an de plus pour se mettre en conformité avec les exigences qualité prévues dans la loi « avenir professionnel » s’ils souhaitent bénéficier des financements publics et paritaires. Le référencement au DataDock n’existera plus au 1er janvier 2022. Les premières certifications Qualiopi ont été délivrées à partir de l’automne 2019.

  • Base de connaissances formation professionnelle

    Plus qu'un site Internet de présentation de la société JPC FORMATION, nous voulons vous proposer de partager une base de connaissance sur la formation professionnelle.

    Et ne manquez pas l'actualité formation.